Maison
Paray-Vieille-Poste

Lame de bois

 

Lieu : Paray-Vieille-Poste (91)

Maître d’ouvrage : Privé

Programme : Maison individuelle

Etat : Etudes

Surface : 120 m²

Coût : NC

Date : 2017

Partenaires : Echo Energies Solutions

 

 

La maison s’inscrit dans un tissu lamellaire très marqué. Cette notion de lames en relation avec le bâti existant à conserver est le point de départ du projet. La famille grandit et la maison est devenue trop petite pour cinq. La maison existante sans intérêt particulier doit disparaître au profit d’une image de maison contemporaine correspondant à cette nouvelle étape dans la vie de la famille. La maison se trouve coincée entre deux mitoyens. Le long de la maison existante se glisse une faille allant vers le jardin. L’idée est de retrouver cette notion de lamelle, remplir cette faille et créer une lame de bois contre la maison existante. L’extension se développe en R+1et la maison existante reste de plain-pied. La toiture de la maison existante devient un jardin suspendu pour les espaces de l’étage.

 

Une nouvelle colonne vertébrale est créée pour la maison : d’un côté la maison existante où se trouve maintenant l’entrée, un sanitaire, la suite parentale et le séjour salle à manger, et de l’autre l’extension composée du garage, de la buanderie, du cellier et de la cuisine. L’escalier s’installe au milieu de la colonne à l’articulation des deux entités. Ce plan permet d’avoir une hiérarchie entre espaces servants et espaces servis, il met en relation les deux jardins de l’entrée jusqu’à la cuisine. La maison est construite et vêtue de bois. Le bardage est constitué de lames de bois brulé, technique japonaise du « shou sugi ban ». Cette technique renforce les caractéristiques du bois, le rend étanche et imputrescible, offrant à la maison une grande longévité. Sa couleur noire vient contraster avec l’enduit clair de la maison existante et donne à cette extension un côté sobre et contemporain.